Service Divers

Que se passe-t-il après la production audiovisuelle ?

6 février 2018

post-production-studios

La production audiovisuelle comprend de nombreuses phases. Parmi ces dernières, nous pouvons citer la phase d’écriture et celle de développement : deux phases qui sont des préalables à la production même. Une fois ces phases achevées, on commence la production même avec les phases de préproduction, production et postproduction. Qu’est-ce que la phase de postproduction induit concrètement ? Durant cette phase le film a déjà été créé et enregistré, les scènes ont été tournées avec l’ensemble de l’équipe : techniciens, acteurs, producteurs, réalisateurs, etc. Tous les moyens ont été mis en œuvre pour que tout se déroule selon le scénario, mais aussi selon le budget que la maison de production a fixé. Pendant la phase de postproduction, le film est envoyé chez un éditeur qui se charge de l’assembler. Avec les usages actuels de la vidéo, on observe deux types de déroulement des actions : avec le premier type, on utilise exclusivement le film et avec l’autre on associe le film et la vidéo.

L’étape finale consiste à livrer le film aux différents distributeurs, notamment les cinémas et quelques fois directement aux consommateurs finaux grâce aux DVD, VCD, Blu-ray ou à l’époque VHS. Un dossier de presse est fait, des affiches et autres supports de communication sont produits afin de pouvoir faire la promotion du film. La première diffusion du film se fait généralement au cours d’un événement de lancement. Le lancement d’un film, surtout d’une grosse production audiovisuelle implique des insertions presse, des avant-premières, des insertions presse, etc.

Avec les nouvelles technologies sur le site http://lucas-stanus.fr/la-station-avoriaz/, la plupart des films bénéficient d’un site internet, les films sont projetés dans les salles de cinéma choisies quelques mois avant la diffusion des DVD. Pour que le film soit distribué dans le monde entier, les droits de distribution sont vendus. Les recettes tirées de ces transactions sont partagées entre le distributeur et la société de production. Dans le cadre d’une production audiovisuelle, les différentes catégories d’œuvres sont utilisées en fonction des principes qui les régissent. Pour le CNC par exemple, les œuvres sont des créations à valeur patrimoniale comme les longs métrages de fiction pour le cinéma, les fictions pour la télévision en série, les courts métrages pour le cinéma, les documentaires, les vidéoclips de musique. Dans cette définition sont exclus les films publicitaires, les reportages, les films d’entreprises ou de commande, les émissions de flux. En général pour produire un film, deux principales techniques sont utilisées : le tournage « live » que l’on connait tous et l’animation. Dans certains films les deux techniques sont associées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*