Tourisme

Un voyage sans risque en Afrique du Sud

7 juin 2018

Afrique du Sud

Le temps d’un voyage à l’étranger, particulièrement dans les pays d’Afrique, il s’avère nécessaire de prendre diverses mesures préventives pour éviter les mauvaises surprises. Si les touristes envisagent de passer un séjour en Afrique du Sud, mettre à jour divers vaccins est indispensable. Cela doit se faire six semaines avant le départ. Les globe-trotters devront s’immuniser contre la fièvre typhoïde, une maladie qui se contracte en consommant de l’eau et des aliments contaminés par des matières fécales. À savoir qu’elle est plus élevée dans les régions rurales. Les vacanciers se prémuniront aussi de la rage, surtout ceux qui souhaitent rencontrer des animaux ou ceux qui prévoient de faire des aventures en plein air. Mis à part cela, il est recommandé de se protéger contre la fièvre jaune, l’hépatite A ainsi que l’hépatite B. En outre, dans quelques provinces comme KwaZulu-Natal, Limpopo et Mpumalanga, il est possible de contracter la malaria. De ce fait, les voyageurs devront se munir d’un traitement antipaludéen.

Faire au préalable des recherches sur les villes et les activités

Pour optimiser les vacances sur les terres sud-africaines, il est indispensable de réaliser en avance des recherches sur les activités à faire sur les lieux. Si les routards envisagent, entre autres, d’effectuer une plongée avec les requins, ils devront chercher les opérateurs ayant une bonne réputation, car plusieurs établissements proposent une plongée en cage avec ces squales. À titre d’information, la plongée avec les requins est une attraction incontournable lors d’un circuit en Afrique du Sud. En effet, la côte, particulièrement Shark Alley, abrite presque une centaine d’espèces de requins, dont le grand requin blanc. En outre, pour apporter des vêtements et des accessoires adaptés au voyage, les globe-trotters devront se renseigner au préalable sur le climat de la ville qu’ils souhaiteront visiter. À noter que ce pays connait des conditions climatiques plus diversifiées que celles dans les autres pays d’Afrique subsaharienne. Au Cap, les bourlingueurs trouveront, par exemple, un climat méditerranéen avec des hivers doux et des étés chauds. Par ailleurs, au Johannesburg, ils se confronteront à un climat subtropical caractéristique des hauts plateaux.

Se munir des équipements utiles

Lors d’un séjour sur le territoire sud-africain, les voyageurs se muniront d’un billet de correspondance ou de retour. Autrefois, le ministère des Affaires intérieures de l’Afrique du Sud a demandé un dépôt équivalent au prix d’un billet de retour dans leur contrée. Puis, la somme leur est remise lorsqu’ils quittent le pays. Toutefois, pour éviter cette requête, les globe-trotters se muniront d’une copie des billets du prochain itinéraire. Hormis cela, ils apporteront des tenues pratiques et élégantes. Ceux-ci doivent convenir à toutes les activités : safari, sortie nocturne, baignade, visite des villes… Les touristes s’équiperont également de vêtements chauds, car ce pays n’utilise pas de chauffages centraux. En effet, les températures froides de l’extérieur peuvent se ressentir dans les bâtiments. Les voyageurs devront aussi apporter un cellulaire déverrouillé, un savon à lessive, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*